Semaine de prière du 19 au 24 janvier 2020


Lundi 20 janvier

Des vies transformées…

 

Nous commençons notre semaine de prière en s’arrêtant et en réfléchissant, il y a tellement de besoins pour nous, nos familles, notre entourage, notre région, qu’il est bon que nous nous placions ensemble devant notre Seigneur Jésus-Christ afin qu’Il manifeste sa gloire.

Si Dieu est bon pour nous délivrer de nos détresses, Il a tout accompli pour sauver parfaitement ceux qui s’approchent de lui. Nous souffrons, et Dieu encore plus, de voir des vies brisées, ravagées par le péché. Face à ce désespoir, nous savons que Jésus peut faire quelque chose. Par sa puissance, lui le ressuscité peut transformer n’importe quelle vie.

Alors nous allons nous tenir ensemble à genoux et invoquer Celui qui peut tout, et nous verrons sa gloire se manifester dans les vies que nous allons présenter au trône de la grâce.

 

Prions pour :

- Ceux qui vivent dans l’angoisse constamment, ceux dont la peur les immobilise et qui n’arrivent même pas à s’approcher de Dieu (La foi en Jésus bannit la peur - Mat 5/38)

- Ceux qui ne connaissent que la violence pour leur assurer la paix, violence physique comme violence verbale. Si Dieu a arrêté Saul de Tarse, enfant de colère – Eph 2/3, Il peut le faire pour eux.

- Ceux qui ont été piétinés par la vie, les autres, leur famille, la maladie et qui ont perdu tout espoir. Qu’ils connaissent le Dieu de toute espérance.

 

- Nous, afin que notre témoignage soit comme un phare dans ce monde. « Personne n’allume une lampe pour la mettre dans un recoin ou sous une mesure à grain. Non, on la place sur un pied de lampe pour que ceux qui entrent voient la lumière. » Luc 11/33

Mardi 21 janvier

Des familles transformées…

 

Avant de prier, prenons le temps de réfléchir sur la nature de nos relations familiales. Est-ce que je suis en bon terme avec chacun, est-ce que je respecte chacun, est-ce que je fais confiance à chacun ?

Le niveau de notre relation peut être différent en fonction des personnes, mais la qualité de nos relations peut être améliorée si je prie le Seigneur afin qu’il m’aide et me transforme pour aimer mieux.  Quand Paul dit « Maris, aimez vos femmes… » Eph 5/25, il place cette relation familiale au niveau de l’amour que Christ a pour son église. Christ passe du temps pour son église, de l’énergie, il nous écoute, il nous comprend. Bref, il nous aime.

Que nous puissions être renouvelés dans un amour pratique pour les nôtres. Si notre famille peut être transformée avec l’aide de Christ, toutes les familles peuvent être transformées par lui aussi. Même celles dont les situations sont les plus critiques.

 

Prions pour :

- Que nos relations avec notre famille soient toujours en construction, tissant des liens de confiance toujours plus forts.

- Ceux qui se sont sentis déçus ou trompés dans leur famille afin qu’ils expérimentent le pardon et la guérison intérieure.

- Ceux qui n’ont jamais trouvé leur place dans leur famille afin qu’ils ouvrent le dialogue selon leur sensibilité (personnalité, caractère, mode de vie) et que chaque voix soit entendue.

 

- Que Christ change les cœurs pour le salut de chaque membre de nos familles et des familles autour de nous et qu’il guérisse les blessures du passé. Es 61/1 « L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé »

Mercredi 22 janvier

Des habitudes transformées…

 

Par notre éducation, nos expériences et les besoins du quotidien, nous avons recours très souvent aux habitudes qui nous permettent d’agir avec des automatismes et dans certains cas de gagner du temps. Mais est-ce vraiment bon d’avoir des habitudes ? Ou est-ce que nos habitudes sont vraiment bonnes ?

Quand on lit les évangiles, on se rend compte que Jésus lui-même avait des habitudes. Il avait l’habitude de s’isoler pour prier, de parler avec tout le monde, de guérir les malades… On trouve aussi des passages qui nous disent que Jésus agissait « selon sa coutume » comme par habitude. Mc 10/1 « La foule s’assembla de nouveau près de lui, et selon sa coutume, il se mit encore à l’enseigner. » Lc 4/16 « Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. » Lc 22/39 « Après être sorti, il alla, selon sa coutume, à la montagne des oliviers. »

Si Jésus avait des habitudes, elles étaient choisies avec soin car elles étaient de bonnes habitudes. Certains n’aiment pas les habitudes par peur de la routine, mais ne devraient-ils pas plutôt éviter les mauvaises habitudes. Les bonnes habitudes selon Dieu nous font progresser dans le bien et nous gardent dans les situations compliquées. A Gethsémané, les disciples n’avaient pas l’habitude de veiller et prier, ils se sont endormis. Que Dieu nous aide à nous aguerrir dans les bonnes habitudes.

 

Prions pour :

- Que Dieu nous éclaire sur nos habitudes et que nous agissions de la meilleure des manières avec conviction.

- Que notre vie de prière, de lecture biblique, de piété soit ancrée dans nos habitudes avec enthousiasme, joie et amour. Ps 37/4 « Fais de l’Eternel tes délices, Et il te donnera ce que ton cœur désire. »

- Que Dieu nous aide à délaisser les mauvaises habitudes qui plaisent à notre chair pour en acquérir de nouvelles selon Dieu.

 

- Que Dieu soit notre source d’inspiration pour nos habitudes, réflexes, paroles, conduite. Lv 11/44 « vous serez saints, car je suis saint »  

Jeudi 23 janvier

Une église transformée…

 

En tant qu’église de Jésus-Christ, nous avons tous connu la même grâce, celle d’avoir été pardonnés par Jésus de nos péchés passés et transformés par sa présence en nous. En nous repentant, en abandonnant notre péché et en mettant notre foi en Jésus, nous avons réjoui le cœur de Dieu et Il a agréé notre attitude. Nous expérimentons que l’amour et la confiance que nous avons en Dieu nous assure sa grâce.

Pierre dira « Croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. » 2Pi 3/18. S’il y a la grâce du salut, puis les grâces dans nos prières, Dieu n’a pas prévu un rythme de croisière dans la grâce, mais une croissance. Paul dira « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. » 2 Cor 3/18.

Pour être transformé à l’image de notre Seigneur et croître dans sa grâce, il faut passer par le renoncement à nous-mêmes (Lc 14/33) et rentrer dans une entière consécration personnelle. Connaître et aimer mieux Dieu demande du temps. Si nous avons toute la révélation de Dieu dans notre Bible, le Saint-Esprit veut mettre sa lumière sur chacun de ces textes, et cela nous demande de la persévérance et une recherche constante.

Dieu veut nous transformer, mais est-ce qu’on le veut vraiment ? Aucune chair n’aime être émondée. Sa spécialité, c’est plutôt de résister à Dieu (Gal 5/17). Ayons une foi constante en Dieu qui ne discute pas ses paroles, mais qui serre ses paroles dans son cœur (Ps 119/11), et elle nous entraînera toujours plus à vivre toutes ses promesses.

 

Prions pour :

- Que nos cœurs aient soif de plus de Dieu. Si les méthodes pour développer sa vie de foi sont du carburant, la soif est un moteur (Jn7) alors demandons là.

- Que notre sensibilité à Dieu se développe et que nos désirs, nos affections, nos émotions, nos sentiments soient tournés vers lui qui vit en nous, et non pas vers la chair.

- Que notre foi grandisse à vue d’œil, choisissant la parole de Dieu plutôt que le rationnel et l’impossible humain.

- Que nos réunions soient des moments de conviction de péché, de repentance, de grâce, de révélation, de manifestation précise de notre Seigneur, de guérisons… Que sa présence fasse toute la différence.

 

- Que notre vision s’ouvre sur ses œuvres préparées d’avance afin que nous les pratiquions tous (Eph 2/10).

Vendredi 23 janvier

Un service transformé…

 

La réussite de tout service dans l’église et même ailleurs, c’est de constituer une équipe de serviteurs selon le cœur de Dieu, zélés et fidèles dans leur tâche. La priorité d’un service n’est pas de faire pour Dieu mais de laisser Dieu faire en nous et au travers de nous. Jésus qui dira « je suis au milieu de vous comme celui qui sert. » Lc 22/27, est notre exemple parfait du serviteur selon Dieu. On voit en lui un serviteur motivé, dévoué, disponible, toujours prêt à faire le bien. Et par rapport à son père, il était soumis, loyal, obéissant, même jusqu’à la mort à la croix. Jésus nous invite à faire de même.

Le défi est grand et nous voulons réaliser qu’il est accessible à tous les enfants de Dieu car chaque membre a son utilité dans le corps de Christ qui est l’église.

C’est un privilège de pouvoir servir Dieu car en le servant, on travaille avec lui et notre communion et notre connaissance de Dieu grandit. Et plus nous le connaîtrons, plus nous serons aptes à bien le servir. Ce qui compte vraiment, c’est de plaire à Dieu.

Un homme de Dieu a dit : ‘Insensé, le bûcheron qui croirait avoir trop de bois à couper pour prendre le temps d’aiguiser sa hache !...  Combien donc plus insensé, et plus inutile encore, celui qui tenterai de faire l’œuvre de Dieu, sans avoir au préalable obtenu sa force et sa direction.’  Que nos services soient de plus en plus sous la direction du Saint-Esprit afin d’être efficaces. La réussite pour Dieu n’est pas de briller devant les autres mais de lui rester fidèle dans les actes et les dispositions de nos cœurs. Que Dieu nous transforme et transforme nos services pour lui.

 

Prions pour :

- Que chacun d’entre nous servions le Seigneur dans les besoins qu’il disposera devant nous et qu’il puisse dire « C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. » Matt 25/21

- Que le Saint-Esprit remplisse nos cœurs et nos services afin que sa gloire soit éclatante.

- Nos cœurs afin qu’ils reflètent de mieux en mieux Jésus et que notre manière de servir se calque à son modèle.

- Pour tous les services et les serviteurs de notre église : témoignage personnel et invitation, accueil, parcours de découverte de l’évangile, enseignement pour les grands et les enfants, louange, cène, évènements spéciaux, organisation de rencontre de femmes, jeunes, enfants, familles, temps de repas fraternel, garderie, ménage, décoration, bibliothèque, site internet, communication, entretien et suivi des bâtiments, administration de l’association cultuelle, administration de l’association culturelle, suivi pastoral, visites aux malades et aux personnes isolées, entretien baptême, organisation des réunions, coordinations des services…

 

Act 20/24 (Semeur) « Mon but c’est d’aller jusqu’au bout de ma course et d’accomplir pleinement le service que le Seigneur m’a confié »